Restructuration de l'institut de Médecine Physique et Réhabilitation "Gervasutta"

Restructuration de l'I.M.F.R. Gervasutta pour la construction d'une structure pour le 3eme niveau de réhabilitation - 2eme2 intervention.

L'hôpital de Gervasutta accueille l'Institut de médecine physique et de rééducation (IMFR) depuis 1996 et, comme tous les services hospitaliers, sa structure doit être adaptée en permanence pour s'adapter aux transformations des systèmes thérapeutiques, aux développements technologiques et aux attentes toujours croissantes de la communauté.

La phase de mise en conformité qui fait l'objet de ce projet exécutif est appelée "Deuxième intervention", car une importante phase de rénovation - "Première intervention" - s'est terminée par la construction du Pavillon des nouvelles hospitalisations et l’accès sanitaire protégé en attenant, tandis que la rénovation complète aura lieu avec la réalisation de la "Troisième Intervention" qui pour le moment a été développée au niveau du Projet Préliminaire.

Tous les travaux prévus dans cette "Deuxième Intervention" ainsi que ceux relatifs à la "Troisième Intervention" sont insérés et liés à une organisation de la santé consolidée et efficace dont les fonctions ne doivent pas être interrompues, qui représente, parmi toutes, la plus grande criticité abordée au stade de la planification et à prendre dûment en compte également dans la phase de mise en oeuvre.
La zone touchée par les travaux, comme mentionné ci-dessus, est en fait actuellement utilisée comme jardin et est affectée par la présence d'un chemin de connexion sur deux niveaux qui doit être éliminé car il n'est pas compatible avec le nouveau projet.
Le nouveau bâtiment est réparti sur quatre niveaux, tous destinés aux activités sanitaires et ambulatoires, plus un cinquième niveau au sommet où seront situés les principaux systèmes technologiques.
En outre, le choix des améliorations a été orienté vers l'utilisation de matériaux et / ou de produits constitués d'un contenu minimum en matières post-consommation, issus de la valorisation des déchets et des matières résultant du démontage de produits complexes et de la possession du marquage CE.